Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Harmonie du Corps et de l'Esprit

Harmonie du Corps et de l'Esprit

Activités, pratiques et enseignements dédiés à l'harmonie du corps et de l'esprit. Méditation, relaxation, bien-être...


Les Quatre Incommensurables

Ce sont quatre sentiments aimants spiritualisés, et actualisés en attitudes et comportements. Ils sont dits incommensurables ou illimités de par la portée de leur objet et de leur efficacité. Il s'agit d'une prière de souhaits très puisante qui nous permet de développer la Bodhiccitta ou Esprit d'Eveil.  

Ces quatre sentiments sont des qualités de l'Eveil et de tout être éveillé. En les développant, nous actualisons notre potentiel d'Eveil.

  • La Bienveillance :
    Souhait que tous les êtres trouvent le bonheur et les causes du bonheur
  • La Compassion :
    Souhait que les êtres soient libérés de la souffrance et des causes de la souffrance
  • La Sympathie, ou la Joie sympathisante :
    Souhait que les êtres trouvent la joie exempte de souffrance
  • L’Équanimité, ou le Détachement :
    Souhait que les êtres demeurent dans la grande équanimité libre de partialité, d’attachement et d’aversion qui considère  les uns comme proches ni les autres comme distants.
      

 Vajrasattva

Prière des Quatre Incommensurables

 

« Puissent tous les êtres posséder le bonheur

et les causes du bonheur !

Puissent-ils en être pourvus !

Moi-même, je les y mènerai !

Je prie le Maître Bouddha de m’accorder sa bénédiction

afin de pouvoir pratiquer ainsi. »

 

« Puissent  tous les êtres être séparés

de la souffrance et des causes de la souffrance.

Puissent-ils en être séparés !

Moi-même je les en séparerai !

Je prie le Maître Bouddha de m’accorder sa bénédiction

afin de pouvoir pratiquer ainsi. »

 

« Puissent  tous les êtres ne pas être séparés

du bonheur pur au-delà de tout chagrin !

Puissent-ils ne pas en être séparés !

Moi-même, je ferai en sorte qu’ils n’en soient pas séparés

Je prie le Maître Bouddha de m’accorder sa bénédiction

afin de pouvoir pratiquer ainsi. »

 

« Puissent tous les êtres demeurer dans l’équanimité,

Libres de la haine et de l’attachement, ne considérant pas certains

comme proches et d’autres comme distants.

Puissent-ils y demeurer !

Moi-même, je les y mènerai !

Je prie le Maître Bouddha de m’accorder sa bénédiction

afin de pouvoir pratiquer ainsi. »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents