Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Harmonie du Corps et de l'Esprit

Harmonie du Corps et de l'Esprit

Activités, pratiques et enseignements dédiés à l'harmonie du corps et de l'esprit. Méditation, relaxation, bien-être...


Respirez en votre centre, par Bodhiyuga

Publié par Jean-Pascal sur 20 Décembre 2012, 09:44am

Catégories : #Techniques

 Entonnoir

Une pratique régulière de la respiration telle qu'elle vous est proposée dans la lettre précédente peut à elle seule vous amener à reconnaître les innombrables effets procurés par cette Force de Vie qui est la substance même de votre Âme-Lumière, c'est-à-dire l'Amour en mouvement, le Souffle, la Lumière, le Prâna. En respirant de façon naturelle et profonde, vous pouvez vous rendre compte à quel point il est simple de vous laisser imprégner par cette Force d'Amour qui vous est offerte de manière inconditionnelle et illimitée.

 

Voyons maintenant comment il est vous possible de prendre conscience de la Source de votre Lumière. Cette Source est le point symbolique duquel elle jaillit. Le corps physique étant lui-même un symbole à part entière, il est évident qu'il porte en lui ce point primordial qui est localisé, par analogie, en son centre. Ce centre primordial est le point zéro dont parle la physique quantique.

 

Prenez une position qui favorise la détente de toutes les parties de votre corps. Puis, respirez quelques fois profondément en relâchant le plus de muscles possible durant chaque expiration, en imaginant en même temps que tout le stress et toutes les pollutions physiques et énergétiques sortent de vous sous la forme d'une épaisse fumée grisâtre. Puis, lorsque vous êtes bien détendu, observez votre respiration redevenir complètement naturelle, sans la contrôler, juste en ressentant les sensations que vous procure le passage de l'air dans le bas-ventre. Restez bien concentré sur ces sensations, durant quelques instants. Ne cherchez rien d'autre qu'une respiration naturelle et profonde dans ce centre intérieur qu'est votre bas-ventre. Puis, une fois le contact bien établi avec votre respiration dans cette partie de votre corps, prenez conscience de l'espace à l'intérieur duquel existent les sensations produites par votre respiration. Prenez conscience que les sensations que vous observez dans votre bas-ventre apparaissent et disparaissent en vous-même, dans cet espace intérieur qui semble n'avoir aucune limite.

 

Grâce à cette expérience, peut-être aurez-vous remarqué qu'il est impossible de définir avec précision cette partie de vous-même qui ressent. « Ce » qui ressent n'est ni le mental, ni le cerveau, mais la CONSCIENCE PURE. Vous ne pouvez pas observer la Conscience, car rien ne lui est extérieur, raison pour laquelle elle semble sans limite, sans espace et sans forme. Du moment que vous cherchez à l'appréhender, elle semble instantanément vous échapper. Seul le jaillissement de la Lumière à partir de la Source peut être observé, et non la Source Elle-même. Seule la vibration peut vous apparaître et se laisser « saisir » par vos sens, et non « Ce » qui en permet la perspective. Dans l'exercice, cette vibration, ce sont les sensations produites par votre respiration. En ressentant la respiration dans votre centre intérieur, vous avez pu faire l'expérience, par analogie symbolique toujours, du jaillissement du « Souffle de Vie » à partir du point zéro métaphysique.

 

prana2Lorsque vous ressentez la respiration dans un état de Conscience pure, vous êtes l'observateur silencieux et vous avez l'impression d'embrasser le phénomène vibratoire que vous observez ; vous êtes le champ matriciel d'Amour-Force qui se focalise sous l'impulsion du « JE », comme un faisceau de Lumière projeté sur les vibrations, les phénomènes, les manifestations qui se meuvent en vous-même. Dans cet état de Présence consciente, vous n'êtes plus cantonné à un point dans votre tête, car la tête n'existe plus en tant que telle ; elle fait elle aussi partie d'un ensemble de vibrations perçues par la Conscience que vous êtes.

 

Au premier abord, il vous sera sans doute difficile de saisir toute la portée de cet exercice. Si c'est le cas, ne cherchez pas tant à en comprendre le sens par la réflexion, mais accordez davantage d'importance à son intégration par l'expérience. Si votre mental se met à émettre des pensées pour s'approprier l'expérience, observez aussi « le penseur ». En tant que cette Conscience pure, vous êtes bien « au-delà » de la forme-pensée. En effet, tout comme vous pouvez ressentir la respiration, vous pouvez observer les pensées dans votre tête. Ce sont aussi des vibrations, différentes dans leur manifestation, mais des vibrations quand même. Elles apparaissent et disparaissent à l'intérieur du champ de Présence consciente que vous êtes ici et maintenant.

 

 

PS : Vous pouvez transférer librement le contenu de ce courriel à vos contacts, toutefois sans en modifier le contenu et en conservant ces quelques lignes. S'ils sont intéressés, invitez-les à s'inscrire à l'envoi automatique des Lettres de Bodhiyuga, depuis la page d'accueil du site internet www.bodhiyuga.net . Merci! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents