Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Harmonie du Corps et de l'Esprit

Harmonie du Corps et de l'Esprit

Activités, pratiques et enseignements dédiés à l'harmonie du corps et de l'esprit. Méditation, relaxation, bien-être...


Les 12 lois de la Vie (1), par les Passeurs

Publié par Jean-Pascal sur 28 Décembre 2014, 17:11pm

Catégories : #Enseignements

Conversation avec Dieu
Que sont les lois cosmiques...''les lois de la vie''?
On peut dire que les lois cosmiques ou de la vie proviennent d'un ordre supérieur; elles sont en quelque sorte imprimées dans l'âme. D'où tirent-elles leurs origines ? La question est ouverte, c'est selon nos croyances. * En qui ou en quoi croyez-vous * serait une question plus pertinente.
En fait, l'instigateur de ces lois n'est pas vraiment ce qui nous importe dans le présent texte; ce qui est important, c'est que ces lois cosmiques ou universelles s'adressent à tous et que leurs créations remontent à celle de l'univers. Elles sont aussi vieilles que le cosmos, aussi vieilles que la vie elle-même. Les lois universelles sont en harmonie avec le monde naturel et ses tendances vers la vie et la survie.
Ces lois servent à atteindre le bonheur, à être bien avec soi, avec les autres et en harmonie avec tout ce qui vit. Ce sont des lois d'harmonie universelle. Elles ressemblent en symbiose tous les éléments pour nous permettre de nous débarrasser de nos craintes, de nos doutes, de nos peurs, de nos angoisses, de nos inquiétudes, etc. Petit à petit, elles ouvrent les portes à une spiritualité plus épanouie, à une grande sérénité et à une acceptation de notre place dans l'univers.
L'observation de ces lois nous permet d'accéder à des courants d'énergie reliés à l'univers. Cette énergie, qui nous libère. Guérit aussi notre corps et notre âme, et nous harmonise avec le reste de la nature. Les lois de la vie nous permettent d'atteindre graduellement notre plein potentiel spirituel et de prendre ainsi la place qui nous revient de droit au sein de l'univers.
 

Note: Sous chaque loi, j'ai ajouté une affirmation qui ouvre votre âme au rayon de lumière bénéfique qui correspond au principe universel cité. Répétez chacune de ces affirmations matin et soir afin de bénéficier au maximum de l'énergie cosmique générée par les loi universelles.

 

Voici la liste des douze lois de la Vie...

 

Poursuite du bonheur

La première: Posséder la simplicité d'un enfant

Affirmation:

J'ai la simplicité d'un enfant.

S'exprimer spontanément:

 

L'enfant est totalement spontané dans ses paroles; il agit selon ce qu'il ressent et ne se pose pas de question. Peu importe ce que les autres autour peuvent penser de lui: il exprime ce qu'il ressent, au moment où il le ressent. Il vit totalement et entièrement dans le présent. Même si on le dispute et que cela l'amène à bouder un peu , il revient vers nous facilement, sans rancune et sans haine. Il ne se soucie pas des apparences. C'est cette simplicité devant les événements qui lui permet de vivre dans le présent et de jouir de l'instant sans se soucier d'avant ou d'après.

 

Vivre le moment présent:

Il faut se rappeler de rester soi-même lorsqu'on s'exprime au besoin. Vous ne devez pas vous transformer pour obtenir ce dont vous avez besoin. Dites le simplement et n'attendez pas que la terre cesse de tourner. Exprimer un besoin ne signifie pas que les autres doivent tout arrêter pour le satisfaire. Le fait qu'il vous faille retrouver la simplicité de l'enfant ne veut pas dire que vous vous devez de retomber en enfance. l'enfance fut un temps béni où vous n'aviez pas de responsabilités, où le monde était la pour satisfaire vos moindres caprices. Mais ce temps n'est plus. Il vous faut vire dans le présent, votre enfance est du passé et vous ne pouvez retourner en arrière.

Vous pouvez toutefois vous inspirer de vos souvenirs pour vous rappelez comment vous aviez l'habitude de réagir. Vos souvenir vous aident à trouver qui vous êtes vraiment, qui vous étiez avant d'être pris dans l'engrenage de la société et du conformisme. Laissez-vous aller à votre première réaction. C'est un peu difficile au début, mais avec le temps, vous verrez comme c'est facile et simple. Imaginez pouvoir exprimer sans remords votre joie ou votre chagrin, au lieu de les cacher et de les ensevelir sous le poids du ressentiment. Essayez, c'est un premier pas dans la bonne direction.

 

Apprendre des ses expériences du passé:

Cela ne veut pas dire que le passé soit sans importance, mais il est inutile de le recréer continuellement ou de vivre dans ses souvenirs. Il faut tenir compte du passé afin de ne pas recommencer les mêmes erreurs. Il faut garder la capacité d'apprendre de nos actions précédentes afin de réagir mieux si les circonstances surviennent de nouveau. C'est la façon dont les enfants font leurs apprentissages;une fois qu'ils se sont brûlés en jouant avec le feu, il comprennent le danger et emmagasinent l,information. En tant qu'adultes, nous avons l'expérience, il n'est donc pas nécessaire d'aller toujours au bout de l'erreur afin de comprendre le danger. Traîner son passé ou tenter de le recréer est aussi futile que de vouloir faire arrêter la planète de tourner. Vivre dans le passé vous empêche d'évoluer, d'atteindre vos but et de maximiser votre potentiel. C'est inutile et cela vous cause un tort irréparable. Vous devez saisir l'instant présent et le vivre pleinement comme si c'était le dernier instant de votre vie; cela prend un peu de pratique, mais cela vaut le coup.

 

Planifier le futur, oui, mais....

Cela ne veut pas dire de ne pas penser à un fond de pension ou à une hypothèque, cela signifie simplement ne pas mettre tous ses efforts dans un futur probable. Il faut prendre le temps de vivre au présent, car le futur n'est pas assuré. Il faut aussi jouir du temps qui passe, lorsqu'il passe. vivre la tête dans le futur est aussi nocif que de vivre en regardant en arrière. Pendant que vous faites l'un ou l'autre, vous ne voyez pas ce qui se passe autour de vous.

 

L'enfant acquiert constamment de nouvelles connaissances:

Un autre des avantages de l'enfant est sa faculté de s'émerveiller devant ses propres découvertes ainsi que devant celles des autres. Il peut découvrir et redécouvrir la beauté ou la spécificité d'une chose de nombreuse fois sans se lasser. On dirait que, chaque fois, il découvre une facette qu'il n'avait pas vue auparavant. En découvrant ce talent d,émerveillement en nous, nous réussissons à redécouvrir simplement les choses qui nous entourent, nous les percevons sous un jour nouveau et nous sommes de ce fait capables de trouver la beauté qui réside en elles. Cette simplicité nous permet aussi de nous adapter à chaque personne, à chaque événement et à chaque milieu tout au long de notre chemin Elle nous permet de garder la tête que l'instant présent est le plus précieux car ce n'est que dans le présent que nous pouvons effectuer des changements.

 

Une clé pour atteindre facilement cet état de simplicité:

Le matin, avant de se lever, demander à l'Énergie universelle de vous centrer dans le moment présent, de vous diriger là oùvous devez aller, d'effectuer les tâches qui vous seront les plus bénéfiques et de rencontrer des gens positifs qui auront une bonne influence sur vous. En suivant les préceptes de cette première loi cosmique ou universelle, j'ouvre mon âme à l'Énergie universelle qui me permet d'atteindre mes buts les plus désirés.

 

Que se passe-t-il lorsqu'on ne tient pas compte de cette loi ?

Ne pas tenir compte de cette loi entraîne forcément des conséquence. Ce ne sont pas des pénalités comme telle, mais bien un blocage d'énergie qui peut avoir des répercussions sur tout le système physique.

 

Lorsqu'on ne possède pas la simplicité invoquée dans cette première loi cosmique, on projette une image fausse de soi, on dupe les autres et soi-même, et les contacts avec les autres sont en partie faux. Cet état cause du stress qui augmente avec le temps, car plus nous tentons d,être autre que ce que nous sommes vraiment, plus il devient difficile de garder cette position, d'avoir des contacts vrais avec les gens qui nous entourent.

 

Ce genre de comportement nous amène à perdre toute confiance en nous car, petit à petit, nous avons l'impression que, si les gens nous connaissaient sous notre vrai jour, ils ne nous aimeraient pas. l'angoisse de se faire découvrir s'installe et résulte en une fatigue nerveuse généralisée; ce n'est pas facile de toujours jouer un rôle.

 

Il peut aussi arriver à certains de devenir comme un volcan qui éclate soudain sous la pression, sans qu'on connaisse les raisons de cette éruption. La conséquence finale: ils ne peuvent jamais rien réaliser. Les efforts qu'ils doivent déployer pour garder leur masque et leurs apparences font en sorte qu'une plus grande confusion s'installe et que les réalisations auxquelles ils arrivent ne sont pas satisfaisantes.

 

De fait, leurs réalisations reflètent leur image, et non leurs désirs intimes. À force de jouer un jeu, ils succombent à leur propre rôle et il ne reste plus de place pour la personne qu'ils sont vraiment. Ils entravent alors la circulation de l'énergie cosmique en raison même de la projection de fausses images.

 

Lorsque vous commencez à travailler avec les lois cosmiques, vous devez d'abord laisser tomber les rôles, les images; vous devez examiner soigneusement qui vous êtes. Partez de votre enfance, avant l'âge de sept ans, avant que l,influence extérieure vous ait façonné. Regardez des photographies de vous à cet âge, laissez-vous envahir par les souvenirs, les impressions, les intuitions. Demandez l'aide de l'Univers et, surtout, persévérez, faite preuve de patience; vous arriverez à redécouvrir la simplicité de l'enfant, et votre vie en sera transformée pour le mieux.

 

Laos Monks

La deuxième: Avoir la joie de vivre

Affirmation:

Je ressens la joie de vivre:

La cour de la consommation:

Pour arriver à la deuxième affirmation, il faut nécessairement posséder la simplicité de l'enfant. Il est impossible de posséder la joie de vivre si on joue un rôle, si on n'est pas soi-même. La joie de vivre, c,est un état d'être, c'est une façon de vive, d'apprécier la vie. simplement, la joie de vivre, c'est trouver la beauté et la bonté dans notre vie de tous les jours.

 

Au début, nous devons parfois faire des efforts pour arriver à trouver quelque chose de beau et de bon dans notre vie. Nous avons tous tendance à penser que nous manquons de quelque chose. La phrase célèbre ''Jamais trop mince et jamais trop riche'' est malheureusement devenue un slogan très populaire. Des phrases comme celles-là nous font passer à côté de merveilleux moments de notre existence, car elles sous-entendent qu'on manque toujours de quelques chose, qu'on n'en a jamais assez.

 

À force de nous nourrir de slogans, de publicité, à mesure que nous nous laissons emporter par la production et la consommation, nous nous éloignons de cette joie de vivre.

 

Porter attention à ce qui nous entoure:

La joie de vivre, c'est un état d'être, c,est la faculté de découvrir ce qui est bon et beau dans le quotidien.

La clé principale de cet exercice est de porter attention. Cela paraît simple, mais c'est plus difficile qu'on ne le croit à prime abord. Combien de fois nous engageons nous dans des activités de façon automatique, sans y penser vraiment? Nous nous installons dans une routine monotone, et notre vie nous paraît grise et sans saveur. Nous devons porter attention à ce que nous faisons. Notre vie n'est pas composée d'événements toujours excitants, c'est bien vrai, mais elle n'est pas aussi grise que nous le pensons parfois. Pour le découvrir, il suffit de prendre le temps de regarder autour de soi et de bien voir ce qui nous entoure.

 

La joie de vivre provient de l'intérieur:

Le bonheur et la joie de vivre ne s'achètent pas dans un magasin, il est impossible de se faire tailler un bonheur sur mesure. La joie de vivre provient de l'intérieur, c'est la faculté e reconnaître la beauté de la nature. De découvrir de nouveaux horizons, de jouir de la compagnie d'un ami qui partage ses espoirs, de jouer avec des enfants dans un parc. La joie de vivre, c'est une multitude de petites actions qui nous rendent la vie agréable parce que nous nous arrêtons pour apprécier une facette différente de notre univers. La joie de vivre réside dans la faculté de rire de nos erreurs, car le rire nous libère du stress.

 

Le bonheur, une pratique quotidienne:

Une fois que vous exercerez cette seconde loi, vous vous rendrez compte que même si vous ne comprenez pas tout ce qui vous arrive dans la vie, surtout lorsque vous êtes victime de contretemps et d,injustices, il vous sera plus facile de l'accepter.

 

En développant votre joie de vivre, vous serez à même de regarder objectivement votre façon de vivre et de prendre conscience des changements que vous pourrez y apporter. Vous pourrez aussi vous rendre compte de ce que vous ne pouvez pas changer, et accepter vos limites. Il vous sera facile de vérifier à quels niveaux vous entretenez des attitudes négatives et d'y remédier pour modifier cet état de choses.

 

Avec la joie de vivre, vous vous apercevrez que vous prenez le temps de rire de plus en plus, et ce, tous les jours. Le bonheur deviendra une pratique quotidienne, et vous vous sentirez de mieux en mieux.

 

Enfants de la Terre

La troisième: Être miséricordieux

Affirmation:

Je suis miséricordieu

 

Pardonner pour se libérer:

Cette troisième étape est un peu difficile, car être miséricordieux implique de pardonner. Il existe plusieurs raisons pour pardonner, la plus importante étant de ne pas vous faire de mal à vous-même en nourrissant des sentiments de haine, de rancune et de vengeance. Mais attention! le pardon dont il est question ici ne demande pas de tendre la joue pour se faire frapper une seconde fois! Ce genre de pardon est plutôt utopique; c'est le domaine des âmes saintes, des êtres exceptionnels qui ont fait un choix plutôt radical. Il est plutôt question ici du pardon accessible à tous, avec un peu de persévérance. disons que c'est le moyen terme entre la loi du Talion, *oeil pour oeil, dent pour dent*, qui, lorsqu'on y pense, est catégorique, et l'acceptation du martyr qui n'est pas à la portée du commun des mortels.

 

Les lois cosmiques sont là pour nous aider à mieux vivre, à nous sentir bien dans notre peau et à évoluer tout en nous permettant d'apprendre et de comprendre pourquoi nous sommes venus sur terre. C'est de cette façon qu'il faut aborder le pardon. Pardonner nous permet de nous libérer de sentiments négatifs qui nuisent à notre évolution.

Pardonner ne veut pas dire approuver les actions répréhensibles ni oublier. Il ne s'agit pas non plus de mettre en situation semblable parce qu'on n'a pas su apprendre ou tirer une leçon des événement passés. Nous sommes pas venus ici pour nous faire faire mal et souffrir sans raison. La souffrance est là pour nous apprendre quelque chose. Vous n'apprenez rien si vous vous contentez de recommencer à souffrir dans les mêmes conditions; malheureusement, tant que vous ne vous en rendrez pas compte, vous perpétuerez cet état de choses. Vous devez comprendre ce qui se passe et apprendre comment vous tirer de ces situations qui vous font mal.

 

Pardonner pour soi:

Pardonner, en fait n'implique que vous-même. c'est un acte qui vous libère de sentiments négatifs qui empoisonnent votre âme et votre conscience. On pardonne non pas pour les autres, mais bien pour soi. Lorsque nous pardonnons aux autres le mal ou le tort qu'il ont pu nous causer, nous nous libérons de la dette karmique que ces personnes auraient pu contracter à notre égard. Nous prenons la décision de ne pas continuer la ronde des rétributions qui pourraient s'enchaîner. nous détruisons les sentiments de rancune et de haine qui pourraient naître à la suite de ces actes commis contre nous et nous faisons mourir l'idée de vengeance qui se montrerait très rapidement. De plus, nous nous empêchons d'avoir à revivre ces événements d'un autre point de vue, plus tard dans cette vie ou dans une autre. Il n'est pas question ici d'approuver le mal mais de pardonner, de chercher à comprendre ce qu'il y a derrière cette action. Il faut voir quelles sont les circonstances atténuantes afin de ne pas nourrir de sentiments de haine envers la personne qui nous a fait du mal.

 

Le véritable pardon se fait sans condition, sans reproche. Vous n'avez même pas à le faire de vive voix, car c'est vous qui pardonnez et vous ne le faite pas pour épater les autres.

 

Nous avons vue que les deux première lois nous apprennent la simplicité et la joie de vivre. La troisième nous permet d'accéder à une meilleure compréhension des deux premières. Pensez à toute l'énergie, à tout le temps que vous gaspillez en vous rappelant les mauvais coup qu'on a pu vous faire. Faites le compte du temps que vous perdez au cours d'une semaine à nourrir votre ressentiment envers des gens qui vous ont fait souffrir. Sachez aussi que, chaque fois que vous vous forcez à revivre ces événements, vous souffrez de nouveau, car votre esprit ne fait pas la différence entre l'action et l'imagination. Prendre conscience de tout le temps que vous mettez sur des choses qui sont passées et sur lesquelles vous n'avez plus de contrôle. Le pardon brise donc cette chaîne et vous permet d'aller de l'avant, de passer à autre chose.

 

Pardonner ne signifie pas que nous soyons des imbéciles heureux qui ne comprennent pas lorsqu'on leur fait du mal, des idiots qui ne ressentent pas de chagrin lorsqu'on agit ainsi envers eux. Il s'agit plutôt de se conduire en être responsables qui ont décidé de bâtir leur vie sur d'autres préceptes que la vengeance et la rancune. On peut alors voir le pardon comme un refus d'entrer dans le cercle infernal de la haine et du ressentiment.

 

Se pardonner soi-même:

Il existe une autre facette très importante, voire essentielle, du pardon et de la miséricorde: se pardonner à soi-même. Se pardonner implique d'accepter la faute, d'accepter le fardeau de la responsabilité et, ensuite, de comprendre et de pardonner tout en continuant à vivre avec soi-même. Pardonner, c'est prendre conscience que nous sommes tous humains.

 

Les deux premières lois nous apprennent la simplicité et la joie de vivre. La pratique de ces deux lois permet d'enlever toute contrainte de notre vie. en devenant miséricordieux, en nous libérant du poid de la haine et du ressentiment, nous nous permettons d'avancer sur le chemin de notre évolution spirituelle. Rappelez-vous que le pardon, nous le pratiquons d'abord pour nous et que pardonner ne veut pas dire que nous sommes demeurés. s'il vous est impossible, du moins pour l'instant, de pardonner aux autres ou à vous-même, demandez l'aide de vos guides spirituels, ou du Dieu auquel vous adressez vos prières. Demandez-leur de pardonner à votre place, pour l'instant`de vous aider à comprendre et à trouver la force nécessaire pour vous conduire au pardon. Lorsque vous serez prêt à suivre les lois cosmiques, tout se mettra en place afin que vous puissiez les assimiler et les intégrer à vote vie quotidienne.

 

ayurveda-lotus-prana    La quatrième: Être compréhensif

Affirmation:

je suis compréhensif

 

L'incompréhension mène à la guerre:

À la base de tous ces conflits, une forme d'incompréhension engendrant la peur et la frustration qui, finalement, dégénèrent en colère. C'est ainsi que cela se passe au niveau mondial et, malheureusement, c'est aussi ainsi que les choses se déroulent au niveau individuel. Si nous procédons par ordre, il faut avouer qu'avant de tout comprendre ou d'être compris des autres, il faut se comprendre soi-même. C'est la base fondamentale de la compréhension. Faite un petit examen de conscience: Quelles sont vos croyances? D'où proviennent-elles? Vos convictions personnelles sont-elles profondes ou superficielles? Vous contentez-vous de répéter des phrases toutes faites, des slogans à la mode ou pensez-vous avant d'émettre une opinion? Partagez-vous les mêmes idées que ceux qui vous entourent et pourquoi? Est-il plus facile pour vous d'adopter ces idées parce qu'elles sont conformes à votre entourage ou répondent-elles vraiment à vos convictions personnelles?Prenez votre temps, examinez vos pensées, vos idéaux et les raisons pour lesquelles vous les avez choisis. C'est un exercice que vous devez effectuer simplement. Ne tentez pas de justifier vos choix, contentez-vous de les reconnaître. Par la suite, vous déciderez ce que cous voulez faire avec ceux-ci. Une fois que vous saisissez pleinement la façon dont vous pensez, il est plus facile de comprendre vos convictions, vos idéaux ou l'absence de ceux-ci.

 

Rappelez-vous les trois premières lois cosmiques: la simplicité, la joie et le pardon. Si vos croyances et vos idéaux sont trop compliqués, simplifiez-les, ils seront plus faciles à mettre en pratique. si vos croyances ne vous rendent pas heureux, changez-les, éliminez les contraintes. si vous vous apercevez que vos idéaux et vos croyances sont plutôt moches, pardonnez-vous et aller de l'avant. Ce n'est pas toujours simple, mais une fois le processus est enclenché, vous verrez que c'est réalisable.

 

Une question de réciprocité et de réceptivité:

La compréhension n'implique pas que vous ayez à changer vos positions, particulièrement lorsque ces idées que vous ne partagez pas vous semblent négatives. Vous pouvez tenter d'expliquer à une personne, dont les idées sont en contradiction avec les vôtres, que, malheureusement, vous ne pouvez les accepter. Par contre, vous devez respecter le choix des autres mêmes si cela vous chagrine et que vous êtes certain que ce choix est mauvais. Vous n'avez pas à intervenir, que ce choix implique le bien ou le mal, car tout le monde a droit au libre choix et au libre arbitre. Vous pouvez expliquer votre positon, mais vous ne pouvez faire le choix pour une autre personne. C'est cela, faire preuve de tolérance, surtout lorsqu'on est en complet désaccord avec les positons des autres.

 

Avant de porter un jugement sur les idées et les conceptions des autres, penchez-vous sur les vôtre et essayez d'imaginer ce qu'ils peuvent en penser. Au lieu de crier et de tempêter lorsqu'une opinion diffère de la vôtre, contentez-vous d'écrire ce qui ne vous convient pas dans ces propos et laissez mijoter ces idées quelques heures. Plus tard ou le lendemain, vous pourrez regarder ces lignes de nouveau et les voir sou un jour différent.

 

Mais que faire lorsqu'on ne comprend pas le pont de vue des autres? Il faut essayer d'ouvrir une porte, de les écouter tout simplement. Il faut aussi accepter que ces personnes fassent des choixs qui nous apparaissent mauvais; c'est leur droit le plus strict et nous ne pouvons intervenir, si ce n'est en tentant d'expliquer que nous pensons différemment. Par contre, nous n'avons pas à approuver ce choix; il leur appartient pleinement. Vous n'avez pas non plus à vous compromettre ni mettre de côté vos convictions pour légitimer le choix des autres.

 

Tortue

La cinquième: Posséder la pureté d'intention

Affirmation:

Mes intentions sont pures

 

Une question d'honnêteté:

Il suffit d'être soi-même, d'être vrai. Quelqu'un qui possède la pureté d'intention agira sans égoïste, sans calcul et, surtout sans désir de tromper les autres; il suit ce qu'il croit être la vérité, ni plus ni moins. Vous pouvez faire des erreurs, c'est normal et c'est très humain, mais si vous avez un coeur, pur, ce ne sera pas par calcul, pour tromper les gens autour de vous. Autrement dit, si vous faites des erreurs, ce ne sera pas voulu. De fait, lorsqu'on agit avec pureté d'intention, il peut arriver qu'on se trompe par manque d'informations ou parce qu'on ne réfléchit pas avant de faire un acte; si vous tromper les autres à la suite de cette action, vous le regretterez et vous vous excuserez. C'est très différent de quelqu'un qui agit pour duper les autres et pour satisfaire des besoins égoïstes. L'honnêteté est essentielle pour que nos intentions soient pures. Être honnête signifie que je suis aussi honnête avec les autres qu'avec moi-même.

 

dilgo-khyentse-rinpoche

La sixième: Être positif à 100%

Affirmation:

Je suis positif à 100%

 

L'acception de soi... et des autres:

Voilà qui semble tout un contrat! Comment peut-on être positif à 100% lorsqu'on est réaliste? Il faut procéder par étape. Rome ne s'est pas bâtie en un jour, et nous ne deviendrons pas positifs à 100% en trente minutes. Il faut commencer par comprendre ce que cela veut dire. Être positif, c'est vivre en harmonie avec soi-même et les autres. Ce n'est pas une mince tâche et il faut donc commencer avec soi. Pour être en harmonie avec soi, il faut s'accepter tel qu'on est, avec nos forces et nos faiblesses, nos qualités et nos défauts.

 

Cela ne veut pas dire s'abstenir de travailler sur certains défauts ou d'éviter de compenser certains faiblesses. Cela signifie accepter ce que vous êtes au point de départ et bâtir à partir de ce que vous avez maintenant. L'acceptation de soi est l'étape première de tout changement Avant de changer votre façon de penser, vous devez faire la paix de façon parfaite avec ce que vous êtes. Laissez de côté vos jugements, vos attentes et tout le reste. L'important, pour l'instant, c'est d'accepter ce que vous êtes dans votre totalité; ensuite, vous pourrez penser à changer ce que bon vous semble.

 

La pensée négative:

Pour mieux vous entraîner à penser positivement, il faut savoir reconnaître les pensées négatives. C'est très simple; toute pensées qui fait naître en vous de l,inquiétude, de l'angoisse ou qui suscite un malaise est une pensée négative. Il faut alors aller à la source de ces pensées. Certaines sont en elles-mêmes négatives.

La pensées négatives empoisonnent notre existence. Apprenez à les transformer en commentaires positifs qui vous aident à vous rendre à votre but, que ce soit de perdre du poids, d'arriver à l'heure au travail, de cesser d'oublier des choses, etc. La pensée positive vous remet sur la bonne voie, alors qu'une pensées négative paralyse, donc vous empêche d'avancer.

 

États d'âme et sentiments négatifs :

Une fois que vous êtes en mesure de reconnaître vos pensées négatives et de les dissiper, vous êtes prêt pour l'étape suivante: reconnaître les sentiments et les états d'âme négatifs. C'est un peu plus compliqué, mais c'est nécessaire pour arriver à être positif à 100%.

 

Tout état d'âme ou tout sentiment qui éveille en vous des idées de haine et de vengeance est négatif; tout état d'âme ou sentiment qui suscite en vous de la jalousie et de l'envie est négatif. Souvent, nous avons l'impression que l'amour nécessite de la jalousie; il n'en est rien. La jalousie ne provient pas de l'amour que vous éprouvez pour une personne. La jalousie provient de vos insécurités, de votre désir de posséder cette personne. L'amour ne possède pas, ne pose pas de limites. Si vous ressentez de la jalousie, examinez soigneusement vos sentiments pour la personne en cause; dans bien des cas, il ne s,agit pas d'amour mais d,autre choses. Cela peut aller de la peur d,être seul,jusqu'au désir de posséder exclusivement cette personne . Une chose est sûre cela n'a rien à voir avec l'amour.

 

IL en va de même pour la haine et la vengeance. Si vous croyez devenir heureux une fois que les autres auront souffert, vous vous trompez lourdement. tous ce qui risque de se passer, c'est qu,ils voudront se venger comme vous et la ronde infernale recommencera. Vous ne serez pas libéré en vous vengeant; relisez plustôt le chapitre au sujet du pardon afin de briser la chaîne de votre malheur. Une autre source de négativisme: les jugements qui mènent à des critiques destructrices. Une critique destructrice ne sert strictement à rien d'autre qu'à détruire la personne qui la reçoit. Ce genre de commentaire n'apporte rien à personne, sinon de la souffrance. Passer son temps à critiquer à tort et à travers n'est pas positif. Il faut s'arrêter et penser avant de réagir ainsi. si vous avez tendance à critiquer facilement, prenez le temps de vous demander quelles sont les raisons qui ont poussé la personne à agir d'une certaine façon. Demandez-vous aussi ce qui vous pousse à critiquer son choix sans savoir de quoi il s'agit vraiment. Est-ce que vous critiquez les autres afin qu'ils n'aient pas le temps de vous critiquez? Pour quelle raison tenez-vous à vous aliéner la majorité des gens? Lorsque vous faites l'effort d'agir ainsi, vous changez votre vision du monde, et votre approche devient positive.

 

Être positif à travers le négatif:

Comment être positif lorsque tout va de travers, lorsque la vie nous écrase et que la malchance s'acharne sur nous? Voilà une question intéressante. C'est justement dans de telles situations qu'une pensée positive peut la plus vous aider. Cela semble idiot, mais c'est pourtant vrai. si vous vous laissez entraîner dans la déprime et le négatif, vous n'arriverez jamais à vous sortir de votre situation deviendra pire. La clé se trouve à portée de votre main; tentez de voir que vous avez appris au cours de ces expériences? quelle leçon pouvez-vous en tirer? En vous concentrant sur ce que vous pouvez apprendre plutôt que sur la misère dans laquelle vous vous trouvez, vous pouvez tourner la situation en succès. Vous pouvez trouver des compensations au milieu de toute situation malheureuse. en étant positif, je multiplie mes chances de succès parce que je refuse d'être vaincu, je persévère et je trouve la solution à mes problèmes.

 

Devenir positif à 100% signifie simplement mettre en pratique les cinq première lois cosmiques: la simplicité nous permet de voir la beauté partout; la joie de vivre nous amène à rire et à jouir de la vie; le pardon nous libère du ressentiment et de la haine; la compréhension nous aide à percevoir le point de vue des autres sans nous sentir attaqués; et la pureté d'intention nous ouvre la porte de la satisfaction personnelle tout en aidant les autres. Comme vous pouvez le constater, c'est une suite logique et des étapes simples à suivre.

 

Les personnes négatives:

Une personne qui est toujours un peu négative finira par ressentir constamment de l'impatience et du mécontentement envers la majorité des événements qui surviennent dans sa vie. Même au cours d'un événement heureux, cette personne trouvera la petite bête noir qui confirme son pessimisme. Elle partagera cette découverte avec tout le monde; si elle n'est pas heureuse, les autres devront partager son mécontentement et sa tristesse. Lorsqu'on devient la proie du négativisme, on met son système nerveux en péril; l'anxiété et de l'angoisse perpétuelles mènent à la dépression nerveuse et aux problèmes psychologiques de tout genre.

 

... A suivre ici
 

Source: Anonyme...www.lespasseurs.com

Commenter cet article

http://poweredfiles.com/ 07/05/2014 14:12

Wow I’m really impressed. The universal laws are in harmony with the natural world. I guess it is all about taking maximum advantage of the cosmic energy generated by the universe. Thank you so much for sharing this article. Keep posting.

danielleg 26/06/2013 12:50

Très Intéressant tout çà, j'adhère complètement, Merci JP :)))

Jean-Pascal 26/06/2013 15:25



Merci Danielle pour ton commentaire. Je prépare la seconde partie qui est tout aussi intéressante. A bientôt :-)



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents