Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 21:08

prajnaparamita.jpg

Le Sutra du Cœur (ou Hridaya Sutra en sanskrit) est probablement le texte bouddhique le plus connu ; il est fréquemment récité dans de nombreuses parties du monde bouddhiste.

 

C'est un texte du bouddhisme mahayana. Il est appelé Sutra du Cœur car il contient le cœur de l'enseignement de la Prajñaparamita, la Perfection de la Sagesse (aussi appelée Sagesse parfaite, ou Connaissance transcendante, ou Sagesse transcendante, Prajna), à savoir la vacuité de toute chose et de tout phénomène - la vacuité (shunyata en sanskrit) ne voulant pas dire la non-existence, mais l'absence de caractère substantiel, fixe et inchangeant.

Ce sutra, ces paroles du Bouddha Shakyamuni, ont été prononcées en Inde, près de Bodh-Gayâ, au Pic des Vautours. En regardant cette montagne de loin, elle ressemble à un vautour, à cet oiseau qui mange les cadavres au Tibet, c’est là même que le Bouddha Shakyamuni a énoncé le Sutra du Cœur.

À cet endroit même se trouvait la grande Sangha, la sublime noble communauté des moines et des Bodhisattvas. Ici, l’on différencie les petits Bodhisattvas qui ont obtenu la première Terre des grands Bodhisattvas qui sont ceux de la deuxième, troisième, quatrième, cinquième Terre, etc. jusqu’à la huitième Terre.

Ainsi, grâce à tous les enseignements du Bouddha, à toutes les apparences profondes du Bouddha, ceux qui résidaient en ce lieu pouvaient en un instant demeurer dans l’équanimité de l’absorption méditative. En ce qui nous concerne, nous n’avons même pas pour un instant la possibilité d’être dans cet état. Mais tous ces êtres, grâce à l’énergie même de la capacité du Bouddha Shakyamuni, purent en un instant demeurer dans cet état d’absorption méditative. L’entrée dans l’absorption méditative était possible grâce à la capacité, à l’énergie même du Bouddha Shakyamuni. C’était tout comme entrer dans un chemin ou par la porte d’entrée d’une maison. Grâce à son énergie, il y a eu d’innombrables manières d’entrer en absorption méditative, en méditation, en concentration de toutes sortes.

Ainsi, alors que le Bouddha Shakyamuni demeurait en cet état, à ce moment précis, le grand Bodhisattva, le noble Chenrézi, qui demeurait aussi en cet état, parvint à l’état de la Sagesse Transcendante.

Dans cet état d’absorption méditative, demeurant dans la Vue, il reconnut la nature vide des cinq agrégats, et que tous les phénomènes et toutes formes étaient vacuité.

Par la grâce et la bénédiction du Bouddha Shakyamuni, Sharipoutra posa une question au grand et noble bodhisattva Chenrézi qui demeurait en absorption méditative. Le noble Sharipoutra qui posa la question et le noble Chenrézi qui lui répondit étaient tous deux sous la bénédiction du Bouddha. C’est donc bien par la grâce du Bouddha Shakyamuni que cette question précise a pu être posée et que celui qui a répondu par le Sutra du Cœur a pu le faire.


Source: http://www.dzogchenpa.net/spip.php?article97

 

 

Le Coeur de la Compréhension Parfaite


Le Bodhisattva Avalokita
En pratiquant la voie de la
compréhension parfaite
Posa son regard éclairé sur les cinq
skandas et les trouva pareillement vides
Après cette pénétration, il dépassa toute
souffrance. 

Ecoute Shariputra
La forme est vide et le vide est forme
La forme n’est pas différente du vide et
le vide n’est pas différent de la forme
Il en va de même pour les sensations
Il en va de même pour les perceptions
Il en va de même pour les formations
mentales et la conscience. 

Ecoute, Shariputra, tous les phénomènes
ont pour nature le vide
Ils ne sont ni produits, ni détruits,
Ni impurs, ni purs,
Ni croissants, ni décroissants
Par conséquent, dans le vide,
Il n’y a ni forme, ni sensation,
Ni perception, ni formation mentale, ni
conscience.
Ni oeil, ni oreille, ni nez, ni langue, ni
corps, ni mental
Ni forme, ni son, ni odeur, ni gout, ni
toucher, ni objet mental,
Il n’y a pas de sphères d’éléments (des yeux à la conscience mentale)
Ni d’origines interdépendantes, ni
d’extinction de ces dernières (de l’ignorance à la vieillesse et à la mort)
Il n’y a ni souffrance, ni origine de la
souffrance, ni extinction de la
souffrance.
Ni voie, ni compréhension, ni
réalisation. 

Parce qu’il n’y a pas de réalisation,
Tous les Bodhisattva grâce à la
perfection de la compréhension
Ne trouvent aucun obstacle et
surmontent la peur
Se libérant ainsi et pour toujours de
l’illusion
Ils réalisent le parfait Nirvana
Tous les Bouddhas du passé, du présent
et du futur
Grâce à cette compréhension parfaite
Parviennent à l’éveil, authentique et
universel. 

C’est pourquoi il est bon de savoir
Que la compréhension parfaite est un
grand mantra
Le plus élevé, le mantra inégalé
Le destructeur de toute souffrance, la
vérité inaltérable.


Le mantra de la Prajnaparamita:

Gate Gate Paragate Parasamgate Bodhi Svaha (trois fois) 

"Allée, Allée, Allée au-delà, Allée complètement au-delà, Bodhi, Svaha"
Source originale de la traduction

 Sutra-du-Coeur.jpg

 


Partager cet article

Repost 0
Publié par Jean-Pascal - dans Enseignements
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Harmonie du Corps et de l'Esprit
  • Harmonie du Corps et de l'Esprit
  • : Activités, pratiques et enseignements dédiés à l'harmonie du corps et de l'esprit. Méditation, relaxation, bien-être...
  • Contact

Auteur

  • Jean-Pascal
  • Psychologie et spiritualité orientale, Bouddhisme tibétain, Reiki, Hypnose, Chamanisme, Chi Gong, Rêves chamaniques, Relaxation et méditation m'ont amené et guidé sur le Chemin des travailleurs de la Lumière. Simple passeur, je  propose de partager mes découvertes en accord avec mes vœux spirituels.
  • Psychologie et spiritualité orientale, Bouddhisme tibétain, Reiki, Hypnose, Chamanisme, Chi Gong, Rêves chamaniques, Relaxation et méditation m'ont amené et guidé sur le Chemin des travailleurs de la Lumière. Simple passeur, je propose de partager mes découvertes en accord avec mes vœux spirituels.

Citation

"Il devient indispensable que l'humanité formule un nouveau mode de pensée si elle veut survivre et atteindre un plan plus élevé"

Albert Einstein

Recherche

Visiteurs

Pages vues