Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Harmonie du Corps et de l'Esprit

Harmonie du Corps et de l'Esprit

Activités, pratiques et enseignements dédiés à l'harmonie du corps et de l'esprit. Méditation, relaxation, bien-être...


La pratique de Tonglen

Publié par Jean-Pascal sur 9 Août 2017, 08:46am

Catégories : #Enseignements

La meilleure façon de faire cette pratique, ainsi que toute pratique de Tonglen, est de commencer par éveiller  notre vigilence et de demeurer dans la nature de l'esprit. Lorsque vous vous reposez dans la nature de l'esprit et percevez toute chose directement en tant que «vide», illusoire, et semblable au rêve, vous êtes au repos dans l'état de ce qui est connu comme «ultime» ou «Bodhicitta absolue », « le véritable cœur de l'esprit d'éveil. Les enseignements comparent la Bodhicitta absolue à un trésor inépuisable de générosité. La compassion, comprise dans son sens le plus profond, est reconnue et considérée comme le rayonnement naturel de la nature de l'esprit, le moyen habile qui s'élève du cœur de la sagesse.
Commencez par vous asseoir et par ramener l'esprit en lui-même. Laissez toutes vos pensées s'apaiser, sans les solliciter ni les suivre. Fermez les yeux si vous le souhaitez. Lorsque vous vous sentez vraiment calme et concentré, éveillez légèrement votre vigilance, et commencez la pratique.

mandala mani1 jpg


1. Tonglen pratiqué sur l'environnement
Nous savons tous combien nos humeurs et nos états d'âme ont d'emprise sur nous. Asseyez-vous et prenez conscience de votre humeur et de votre état d'esprit. Si vous vous sentez mal à l'aise, ou si l'atmosphère est sombre, alors que vous inspirez, mentalement absorbez tout ce qui est malsain, et alors que vous expirez, donnez mentalement calme, clarté et joie, purifiant et assainissant ainsi l'atmosphère et et l'environnement de votre esprit. C'est pourquoi j'appelle cette première étape   « Tonglen pratiqué sur l'environnement. »


2. Tonglen pratiqué sur soi-même
Aux fins de cet exercice, divisez-vous en deux aspects, A et B. A est l'aspect de vous qui est empli de la compassion, chaleureux et aimant, tel un véritable ami, vraiment prêt à être là pour vous, à votre écoute et ouvert à vous, sans jamais vous juger, quels que soient vos défauts ou vos lacunes. B est l'aspect de vous qui a été blessé, qui se sent incompris et frustré, amer ou en colère, qui aurait pu, par exemple, être traité injustement ou maltraité dans son enfance, ou a souffert dans ses relations ou a été lésé par la société.
Quand vous inspirez, imaginez que A ouvre son cœur complètement, et avec chaleur et compassion accepte et embrasse toutes les souffrances, négativités et douleurs et blessures de B. Emu, B ouvre aussi son cœur et toute sa douleur et sa souffrance disparaissent dans cette étreinte compatissante.
quand vous expirez, imaginez que A envoie à B son amour qui guérit, sa chaleur, sa confiance, son confort, sa confiance, son bonheur et sa joie.


3. Tonglen pratiqué dans une situation vivante
Imaginez vivement une situation où vous avez mal agi, celui pour lequel vous vous sentez coupable, et qui vous fait frémir rien qu'en y pensant.
Puis, en inspirant, acceptez l'entière responsabilité de vos actes dans cette situation particulière, sans pour autant tenter de justifier votre comportement. Reconnaissez exactement ce que vous avez fait de mal, et sans réserve demandez pardon. A présent, lorsque vous expirez, dispensez la réconciliation, le pardon, la guérison, et la compréhension.
Alors que vous inspirez le blâme, et expirer la réparation du préjudice, vous inspirez la responsabilité de vos actes, et expirez la guérison, le pardon et la réconciliation.
Cet exercice est particulièrement puissant, et peut vous donner le courage d'aller voir la personne à qui vous avez fait du tort, ainsi que la force et la volonté de lui parler directement et de réellement demander pardon du plus profond de votre cœur.

17karmapa3 small
 

 

 

4. Tonglen pratiqué pour les autres
Imaginez quelqu'un de qui vous vous sentez très proche, en particulier quelqu'un qui souffre. Quand vous inspirez, imaginez que vous prenez sur vous toutes ses souffrances et sa douleur avec compassion, et que quand vous expirez, vous envoyez chaleur, guérison, amour, joie et bonheur vers elle. Maintenant, tout comme dans la pratique de l'amour-tendresse, élargissez graduellement le cercle de votre compassion pour embrasser d'abord d'autres personnes dont vous vous sentez également très proche, puis celles qui vous sont indifférentes, celles que vous n'aimez pas ou avec lesquelles vous êtes en conflit, et enfin même celles que vous jugez monstrueuses et cruelles. Permettez à votre compassion de devenir universelle, et d'accueillir dans son étreinte tous les êtres vivants, tous les êtres, en fait, sans aucune exception:
Les êtres vivants sont aussi illimités que l'ensemble de l'espace. Puissent-ils tous réaliser sans peine  la nature de leur esprit. Puisse chacun des êtres sensibles des 6 mondes, qui ont tous été, dans l'une ou l'autre de mes vies passées, mon père et ma mère, atteindre tous ensemble la base de la perfection primordiale.

      Le XVIIème Karmapa Trinlé Thayé Dorjé

Sources

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents