Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Harmonie du Corps et de l'Esprit

Harmonie du Corps et de l'Esprit

Activités, pratiques et enseignements dédiés à l'harmonie du corps et de l'esprit. Méditation, relaxation, bien-être...


Etre un vecteur d'harmonie

Publié par Jean-Pascal sur 27 Avril 2012, 15:53pm

Catégories : #Enseignements

AubePar Bodhiyuga.

 

L’harmonie est votre état d’Être naturel lorsque vous êtes libéré-e des formes d’énergies qui font obstacle à la libre expression de l’énergie d’Amour-Force. Lorsqu’il y a harmonie, alors il y a automatiquement rayonnement de cette Force d’Amour depuis le cœur de votre Être. L’absence d’harmonie est la conséquence d’un déséquilibre intérieur entre votre vraie nature et l’identification inconsciente à la nature inférieure et aux impulsions de l’ego psychologiques. Vous faites l’expérience de l’harmonie lorsque le Souffle de vie peut circuler sans entrave en vous-même, vous apportant inspiration, santé, bien-être, confiance et joie de vivre sans condition.

 

Lorsque vous êtes en harmonie, aucun stress intérieur n’est présent. Le lâcher-prise mental se traduit physiquement par un état de relâchement et de souplesse. Ce lâcher-prise mental est cette capacité à retrouver en vous-même l’espace de Conscience pure et à observer les jeux d’énergie qui tentent de vous influencer sans y réagir et sans vous y identifier. Il s’agit d’un espace depuis lequel vous vous faites le spectateur détaché des vibrations qui s’expriment en l’instant présent. L’apparition de l’harmonie en vous-même n’est possible qu’à la seule et unique condition que vous puissiez laisser émerger votre vraie nature qui est l’énergie d’Amour-Force inconditionnelle.

 

L’harmonie n’est pas un état de joie provenant du fait de pouvoir faire ce que vous voulez dans votre vie ou d’être libéré de toutes vos zones d’ombres, c’est une conséquence d’un positionnement intérieur bien spécifique. En effet, vous pourriez pensez que vous êtes un vecteur d’harmonie à la seule condition d’être totalement libérée de vos zones d’ombre et de n’exprimer que la beauté, la perfection et la justice du Plan Divin. Une telle vision des choses n’est pas représentative de la réalité, car vous pouvez tout à fait bien émettre de l’harmonie dans votre vie en observant en vous-même vos ombres intérieurs en les accueillant et en les acceptant par ce regard alchimique de la pleine conscience.

MEDITER-FACE-A-LA-NATURE

Vous n’êtes JAMAIS séparé-e de la source même de l’harmonie en ce monde. L’énergie d’Amour-Force est l’essence de votre Âme-Lumière. C’est elle qui est déjà à l’œuvre dans votre corps physique ici et maintenant à chaque instant, assurant l’ordre et l’équilibre entre vos milliards de cellules, vos glandes endocriniennes, vos systèmes nerveux, vos fonctions vitales, vos organes, etc. C’est ce Souffle de Vie qui maintient vos corps physique et subtil en un tout cohérent et intègre. C’est cette Force qui constitue votre immunité, vous protégeant physiquement contre tous les agents pathogènes et virus, mais également énergétiquement contre les pollutions subtiles. Sans cette Force d’Amour à l’œuvre en vous-même, vous ne pourriez exister sur le plan physique.

 

L’énergie d’Amour-Force, le Saint-Esprit, la Mère Divine, le Souffle de Dieu est la cause de l’harmonie véritable. Il n’y a rien de plus simple au monde que de laisser œuvrer cette Force d’Amour pour qu’elle vous offre une vie harmonieuse, tant intérieurement qu’extérieurement. C’est cette simplicité qui est admirablement symbolisée par la onzième lame du Tarot de Marseille : redevenir cette Conscience pure, ou Conscience coupe fermement ancrée dans l’instant présent, maîtrisant les énergies qui peuvent limiter l’expression de l’Amour-Force.

 

Concrètement, vous savez désormais comment cela se manifeste dans votre vie de tous les jours : observer les vibrations émises par votre mental, votre émotionnel, votre corps physique et par tous les phénomènes extérieurs dans un état de lâcher-prise intérieur. Vous avez une totale confiance en votre nature première et en sa capacité de générer de l’harmonie dans votre vie du moment où vous la laisser œuvrer. Vous cessez de lutter par peur de perdre le contrôle ou vos acquis. Vous acceptez de paraître totalement vulnérable et imparfait-e, sachant que c’est une Intelligence bien plus vaste que celle du mental qui SAIT ce qui est juste pour votre évolution. Tant que vous éprouvez une forme de souffrance intérieure et qu’il ne vous est par conséquent pas possible de lâcher prise, vous savez alors que ce n’est pas vraiment Vous qui êtes aux commandes de votre incarnation, mais une fausse impression de soi induite par l’identification à votre nature inférieure. Votre véritable identité est usurpée par des facettes de vous-même réprimées et refoulées durant votre parcours évolutif. Ces énergies sont des mémoires émotionnelles négatives qui tentent de survivre en se nourrissant de la souffrance que vous éprouvez lorsque vous vous identifiez à elles.

 

C’est précisément cette identification à tout ce que vous n’êtes pas qui génère des fausses notes dans l’harmonique universelle. En effet, quels que soient les schémas mentaux et émotionnels qui émanent de votre nature inférieure (peurs, doutes, manque de confiance, culpabilité, ressentiment, haine, mépris, dédain), ils émettent une énergie qui fait obstacle au libre écoulement du flux d’Amour dans toutes les dimensions de votre Être. Imaginez ces énergies comme des nuages noirs, des ombres ou de la fumée grise qui sont logées dans vos différents corps de manifestations (physique, émotionnel et mental), vos centres énergétiques (chakras) et vos nâdis. Ces énergies sombres empêchent la lumière de rayonner et diminuent par conséquent votre potentiel créateur d’harmonie. Ces énergies sombres sont alimentées et amplifiées à chaque fois qu’elles parviennent à vous faire réagir selon leurs programmations. En retrouvant la maîtrise parfaite de vous-même, c'est-à-dire en observant ces jeux d’énergies sombres sans vous identifiez à elles et sans réagir en fonction d’elles, vous redevenez la Lumière qui a le pouvoir de dissiper ces ombres et ces brumes. L’ombre meurt de votre indifférence à son égard. Il ne s’agit pas là de l’ignorer et encore moins de la mépriser, mais de la reconnaître pour ce qu’elle est et de l’Accepter inconditionnellement. C’est cela, l’Amour inconditionnel.

 

MéditerAimer « ce qui est », ce n’est pas souffrir « avec » la nature inférieure par peur de perdre la souffrance connue, mais c’est avoir la Force de l’observer avec détachement. Toute forme de souffrance n’est pas celle de l’Âme dans sa nature principielle puisqu’elle est pur Amour, c’est celle de l’Âme identifiée aux mémoires qu’elle porte en elle et qui voilent sa véritable essence. Ainsi, lorsque vous souffrez - et nous ne parlons pas uniquement d’une profonde souffrance morale -, ce n’est pas vous en tant qu’Âme-Lumière qui souffrez, mais vous en tant que l’image illusoire que vous vous faites de vous-même, construite sur des croyances, des mémoires, des valeurs et des faux-besoins.

 

En renonçant à vos schémas de fonctionnement strictement égotiques et en faisant l’effort de revenir à l’ici et maintenant en y étant pleinement présent-e, dans le relâchement corporel, le ressenti du Hara, une respiration libérée et ce sentiment de confiance qui provient du simple fait de savoir que l’Amour-Force ne demande qu’à œuvrer pour votre parfait bien-être, vous générez une puissante harmonie dans votre vie. C’est cela, la perfection spirituelle ! Vous n’avez même pas besoin d’être parfait-e dans ce que vous faites du point de vue du résultat ou d’un point de vue « spirituel » tel que le mental se le représente, il vous suffit de vous ouvrir à l’Amour, tout simplement. En cela, la perfection spirituelle est très étroitement liée à l’harmonie véritable. Il n’y a rien à faire, mais tout à ÊTRE.

 

Si vous souhaitez vraiment être un vecteur d’harmonie dans votre vie (et celle des autres par voie de conséquence), vous devez acceptez d’abandonner la peur de renoncer à tous les mécanismes de défense que vous avez mis en place pour ne pas perdre la face aux yeux des autres. Vous devez accepter d’être vue dans vos faiblesses et dans vos zones d’ombres. Vous devez accepter d’être imparfait-e selon les critères de votre juge intérieur et accepter que cette imperfection soit vue par les autres. Tant que vous refuserez cet abandon et que vous porterez le masque de la lumière pour cacher vos ombres intérieures, vous ferez vous-même obstacle au rayonnement de l’Amour-Force. Acceptez de mourir à tout ce que vous n’êtes pas pour renaître à votre véritable nature. Sur le plan de l’ego psychologique (et celui de l’ego spirituel...), vous avez tout à y perdre, mais sur le plan du Divin en vous-même, vous avez tout à y gagner...

 

Source: www.bodhiyuga.net

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents